Benzodiazépines ou la Phytothérapie

November 6, 2016

La phytothérapie après la phase du sevrage.

 

RAPPEL : AVANT DE COMMENCER LE SEVRAGE DES BENZODIAZÉPINE consulter votre médecin et informez-vous auprès des professionnels spécialisés. 

 

Les plantes présentées ci-dessous, possèdent toutes des principes actifs, aussi respectez scrupuleusement les dosages et les prescriptions de votre médecin.

 

Vous aider à gérer les symptômes du sevrage:  

 

 

Certaines plantes pourront vous aider, mais documentez-vous en premier lieu sur leurs effets secondaires, leur dosage et prenez conseil auprès de votre médecin ou d'un excellent spécialiste. Ne prenez pas toutes les plantes connues pour agir sur l'anxiété et les troubles du sommeil en même temps, mais privilégiez-en une seule, parce qu'elle vous convient le mieux.

 

 

 

Le Safran (Crocus Sativus Iridée) est utilisé depuis longtemps pour ses propriétés médicinales, il est antalgique, anti-inflammatoire, il améliore les problèmes d’insomnie, stimule la digestion et lutte contre la dépression légère.

Des études montrent que la consommation de Safran réduit fortement les symptômes de la dépression légère à modérée, et ce,  en comparaison avec un groupe de testeurs de placebo. Ses éléments actifs le Safranal et la Crocine permettent la capture de la sérotonine.

 

Aux doses recommandées, pas d'effet indésirable, cependant il peut provoquer des contractions utérines suivant les doses chez les femmes enceintes, chez qui il est  déconseillé.  

 

La Mélisse (Melissa Officinalis Labiée) en usage interne, elle peut être utilisée pour comme régulateur de l'humeur, elle possède des bienfaits anxiolytiques. Elle soulage la nervosité, l’agitation, l’irritabilité, et les troubles du sommeil, mais connue pour agir sur les syncopes, les vertiges et les acouphènes. 

 

Attention cependant à une diminution de la vigilance, due  à ses propriétés apaisantes favorisant le sommeil.

 

Son effet sédatif sera d'autant plus renforcé si elle est consommée en association avec d’autres plantes comme la valériane, le millepertuis, ou la passiflore. Attention à maîtriser votre consommation car la consommation et l'association de certaines plantes n'est pas anodine.

 

Aux doses recommandées pas d'effet indésirable, mais elle est déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes.

 

 

La Scutellaire (Scutellaria lateriflora)  soulage la nervosité, les tics nerveux, ou encore l’insomnie, le traitement de l'anxiété ou de la déprime, grâce aux flavonoïdes qu'elle contient, mais aussi les spasmes musculaires, les symptômes du syndrome prémenstruel. Elle est donc décon­trac­tante, relax­ante mus­cu­laire et cérébrale, anx­i­oly­tique, tonique du sys­tème nerveux, anti­dé­pres­sive légère, séda­tive légère. Elle a un effet pro­fond et sub­til sur le mental.

 

Les flavonoïdes se fixeraient sur les mêmes récepteurs du cerveau que les benzodiazépines.

 

Il a été étudié que sa prise est associée à une meilleure humeur et sans que les utilisateurs ressentent une perte d’énergie, de vigilance ou de concentration.

 

Aux doses recommandées, pas d'effet indésirable mais en l’absence de données suffisantes sur la toxicité de la scutellaire,   elle est déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes. En cas de traite­ment avec des médica­ments psy­chotropes, con­sul­tez un médecin ou un phy­tothérapeute, car des inter­ac­tions entre plante et médica­ment peu­vent provo­quer les effets qu’on voulait apaiser.

 

 

La Valériane (Valeriana officinalis)  est utilisée pour les troubles du sommeil, l’anxiété et le stress, ainsi que les états dépressifs, les spasmes et névralgies, les douleurs articulaires et musculaires, l'hypertension artérielle due au stress. Cependant il existe peu d’études qui ont étudier les effets de la valériane utilisée seule.

 

Aux doses recommandées, pas d'effet indésirable cependant, il n’est pas recommandé de la consommer quelques heures avant de prendre le volant ou de manipuler des outils dangereux,  elle est déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes.

 

 

Ces plantes à utiliser avec de plus grandes précautions: 

 

Dès que vous sentez les premiers effets indésirables liés à la consommation d'une plante, arrêter immédiatement de la prendre et prenez aussitôt conseil auprès de votre médecin. 

 

La Passiflore (Passiflora incarnata) serait efficace dans le traitement de l’anxiété et présente même l’avantage de ne pas diminuer la productivité au travail, comme cela a été observé chez des personnes traitées aux benzodiazépines.

 

Les principes actifs de la passiflore se trouvent en petite quantité, mais agissent en s'associant les uns aux autres. On y trouve des alcaloïdes, des flavonoïdes (lutéoline, apigénine, orientol, vitexol, saponarol), du maltol, de l'isomaltol, des glucosides, de la vitamine C et des tanins.

Ses effets ont été démontrés pour le sevrage des médicaments hypnotiques et anxiolytiques.

 

En cas de prise d'hypnotiques ou d'anxiolytiques, il est fortement préconisé de diminuer ces derniers et de les remplacer progressivement par la passiflore, en accord avec votre médecin

 

Aux doses recommandées, peu d'effets indésirables cependant, elles peut créer chez certaines personnes des sensations d’étourdissement, des somnolences ou des sentiments de confusion. Elle est déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes.

 

 

Le Ginseng (Panax ginseng) aux propriétés stimulantes aurait également des effets sur les symptômes de la dépression comme l’irritabilité, la culpabilité, les troubles du sommeil, ou encore la perte des centres d’intérêt; Ces symptômes jouant un rôle déterminant dans le risque de rechute. Il améliore l'endurance physique et les performances intellectuelles, tout en étant aussi connu pour stimuler la virilité. 

 

Administrée par voie orale, cette plante médicinale agit également comme un anti-inflammatoire, un antioxydant, un stimulant de la fonction cérébrale, un anabolisant et un immunostimulant.

 

Aux dosages recommandés, cette plante présente peu d’effets indésirables cependant elle peut être un facteur d’hypertension, d’insomnie, de nervosité, d’irritabilité, ou encore de diarrhée chez certaines personnes.

 

Le Ginseng peut également interagir avec des médicaments (anticoagulants, hypoglycémiants et antidépresseurs) et des aliments  comme le café, le thé, le guarana, ou encore le chocolat.

 

 

Le Millepertuis, ou herbe de la Saint-Jean, est une plante qui serait efficace (sans assez d'études aujourd'hui pour le confirmer) uniquement dans les cas de dépressions légères. 

 

L’hyperforine, principe actif contenu dans le millepertuis, inhiberait la recapture de neurotransmetteurs tels que la sérotonine ou la dopamine, comme le font les antidépresseurs conventionnels.

 

Attention, le millepertuis l'équivalent d'un médicament. Il possède donc des contre-indications et une posologie précise et est uniquement réservé à l'adulte.

 

De plus, il ne doit pas être pris plus de 15 jours consécutifs sans avis médical. Enfin, il faut ajouter que des interactions avec d'autres médicaments existent. C'est pourquoi il est formellement contre-indiqué ou déconseillé de l'associer avec  l'anti-vitamine K; La ciclosporine; Les antiretroviraux inhibiteurs de la protéase; Les antiretroviraux inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse; La DigoxineLa théophylline; La carbamazépine; La phénytoïne; Les contraceptifs oraux; Les antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine; es antimigraineux de la famille des triptans.

 

Il peut aussi provoquer des effets indésirables comme entre autres des troubles digestifs, des troubles du sommeil (insomnie) et une photosensibilisation.

 

La prise du millepertuis doit être limitée et l’avis préalable d’un médecin est nécessaire. 

 

Références:

 

http://www.passeportsante.net/

http://www.doctissimo.fr/

http://www.magievegetale.fr/

 

La phytothérapie. Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet. Livre de poche.

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Dossier Aromathérapie: Soins du Corps

September 26, 2017

1/10
Please reload

Posts Récents

April 28, 2018

April 20, 2018

September 26, 2017

September 17, 2017

September 7, 2017

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags