Les  Benzodiazépines: Surconsommation

De la mauvaise prescription à une surconsommation des petites pilules.

 

La consommation des benzodiazépines* d'après le dernier rapport de l'ANSM publié le 8 janvier 2014 est en augmentation. Cette surconsommation est due à une majoration des prescriptions par les médecins libéraux.

 

Toutes les benzodiazépines provoquent cinq réactions importantes qui sont utilisées en thérapie: anxiolytique, hypnotique, décontraction musculaire, anti-convulsive et amnésique (trouble de mémoire). 

 

Cependant les benzodiazépines, ne devraient être prescrites que pour de courtes durées. La tolérance aux multiples effets des benzodiazépines se développe lors de l'absorption régulière. C'est cette tolérance qui a souvent mené les médecins à augmenter la dose ou à ajouter une autre benzodiazépine ce qui fait que certains patients consomment deux benzodiazépines à la fois.

 

La prescription de benzodiazépines devrait être systématiquement réévaluée et Leur prescription ne devrait pas être isolée, mais accompagner d'une psychothérapie dans les cas d'anxiété prolongée.  En absence d'efficacité au bout de deux semaines de traitement, le diagnostique doit être évalué afin de détecter une dépression sous-jacente possible.

 

Les benzodiazépines sont souvent prescrites en cas de graves traumatismes. Si sur le moment, elles peuvent apporter un soulagement immédiat aux gens lors d'une catastrophe,  leur utilisation prolongée peut empêcher l'ajustement psychologique normal à de tels traumatismes.

 

Dans le cas d'une grande perte ou d'un deuil,  le processus normal de guérison sera alors ralenti ou même entravé et ce processus restera alors irrésolu durant des années. Dans d'autres cas comme les troubles de panique et d'agoraphobie, les benzodiazépines peuvent empêcher l'apprentissage de stratégies alternatives, incluant le traitement du comportement cognitif." 

 

L'abus récréatif des benzodiazépines est un problème sans cesse grandissant. Leur usage récréatif dans différents pays a en effet été remarqué (Diazépam, Alprazolam, Lorazépam, Témazepam, Triazolam,  Flunitrazépam et autres.)

 

Des patients qui ont commencé à absorber des benzodiazépines prescrites commencent à réclamer des doses de plus en plus élevées, ils peuvent persuader leur médecin d'augmenter le nombre des ordonnances mais ayant atteint les limites prescrites, ils ne se priveront pas pour certains de visiter plusieurs médecins ou hôpitaux afin d'en obtenir une réserve, augmentant alors eux-mêmes leur dose journalière. 

 

Utilisées au long cours, leurs effets indésirables deviennent plus importants et beaucoup de patients finissent par en ressentir des effets dits "contraires".

 

En France on compte plus de 11 millions de personnes a avoir consommé des benzodiazépines au moins une fois en 2012, dont 7 millions pour traiter l’anxiété. Et si les ventes de somnifères ont connu une baisse en 2015 de plus de 3%.  les antidépresseurs ont connu une légère augmentation de moins de 1%.

 

Les femmes de plus de 65% seraient les plus grande consommatrices. L’usage des benzodiazépines augmenterait avec l’âge : 15 % des 18-35 ans en consomment contre 31 % des plus de 65 ans.

 

Des médecins français ont proposé de limiter la prescription des benzodiazépines aux psychiatres afin de réduire leur mésusage. Les généralistes sont en effet responsables de 90 % des prescriptions et souvent sur des durées prolongées, au contraire des psychiatres qui les prescrivent davantage aux plus jeunes et pour de courtes durées.

 

La HAS a même préconisé ces traitements en seconde intention, après l’échec des thérapies non-médicamenteuses.

 

Pour certains grands consommateurs et sur de longue durée, le sevrage sera difficile, parfois même très long.  Les risques sont principalement une accoutumance, une dépendance physique et psychique, voire parfois une toxicomanie.

 

*Les Benzodiazépines:  Clobazam (Frisium, Urbanyl); Clonazépam (Klonopin, Rivotril); Clorazépate (Tranxčne); Diazépam (Valium, Novazam); Estazolam (ProSom, Nuctalon); Flunitrazépam (Rohypnol); Flurazépam (Dalmane, Somnal); Halazépam (Paxipam); Kétazolam (Anxon, Loftran); Loprazolam (Dormonoct, Havlane); Lorazépam (Ativan, Témesta); Lormétazépam (Noctamid, Noctamide); Médazépam (Nobrium); Nitrazépam (Mogadon); Nordazépam (Nordaz, Calmday); Oxazépam (Serax, Serenid, Serepax, Séresta); Prazépam (Centrax, Lysanxia); Quazépam (Doral); Témazépam (Restoril, Normison, Euhypnos); Triazolam (Halcion); Alprazolam (Xanax); Bromazépam (Lexotan, Lexomil); Chlordiazépoxide (Librium, Librax);Les Non-Benzodiazépines mais avec des réactions similaires:Zaleplon (Sonata, Starnoc); Zolpidem (Ambien, Stilnoct, Stilnox); Zopiclone (Zimovane, Imovane).

 

Les Non-Benzodiazépines mais avec des réactions similaires: Zaleplon (Sonata, Starnoc); Zolpidem (Ambien, Stilnoct, Stilnox); Zopiclone (Zimovane, Imovane).

 

Références:

 

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=point-consommation-benzodiazepines-france

 

http://www.allodocteurs.fr/se-soigner/medicaments/benzodiazepine/benzodiazepines-les-francais-en-consomment-trop_16114.html

 

http://www.benzo.org.uk/freman/bzcha01.htm#18

 

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/la-consommation-d-anxiolytiques-a-diminue-en-2015-malgre-les-attentats_1763570.html

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Dossier Aromathérapie: Soins du Corps

September 26, 2017

1/10
Please reload

Posts Récents

April 28, 2018

April 20, 2018

September 26, 2017

September 17, 2017

September 7, 2017

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags