La pensée créatrice

February 12, 2016

Le cerveau humain: Est-il temps de changer de logiciel?

 

Edward de Bono, utilisant l'ordinateur comme analogie, mentionne que dans notre civilisation occidentale, le logiciel utilisé pour régir notre façon de penser, est encore fortement influencé par Socrate, Platon et Aristote, soit un logiciel de plus 2 400 ans et qu'il serait temps de remettre en question nos façons de penser.

 

La pensée créative, résultat d'un effort conscient.

 

La pensée créative est une habilité et non pas uniquement un talent individuel. De ce fait, on peut déduire que toute personne faisant un effort en ce sens pourra démontrer des habilités couramment associées aux penseurs créatifs. Il serait faux de croire que la pensée créatrice n'est accessible qu'aux artistes ou qu'aux personnes prédisposées à ce mode de pensée.

 

La peur de l'erreur, frein important à la créativité.

 

Un des aspects qui revient souvent lorsque l'on cherche à comprendre les freins à la créativité, serait la peur de l'erreur, la peur de se tromper. Edward de Bono, explique que les gens sont réticents à être créatifs de manière générale car le fait d'essayer une idée et de se tromper est généralement considéré comme étant une erreur.

Le fait de faire des erreurs étant (très) mal perçu, on craint d'en commettre, d'autant plus que l'on croit souvent qu'elles peuvent entraver la capacité à obtenir des promotions, voir entacher une carrière.

 

 La provocation, antidote à la pensée logique.

 

Edward de Bono explique que la provocation est l'un des principes fondamentaux

de la pensée créatrice, car elle est l'outil par lequel le penseur obtiendra de nouvelles idées. Penser de façon logique, astreint à dire des choses qui ont du sens, qui correspondent à notre expérience et à ce que l'on a dit précédemment. La provocation a pour principal bénéfice de permettre au penseur d'affirmer quelque chose qui trouvera sa raison d'être à posteriori.

 

Penser hors des sentiers battus

 

Comme on le constate, la pensé créative vise à permettre à la pensée de sortir des sentiers battus et ainsi trouver de nouvelles idées. « Think outside the box », (penser en dehors de la boite), c'est essentiellement penser hors de la pensée usuelle, c'est-à-dire être créatif. De Bono, illustre de la façon suivante le processus pour y parvenir.

Au départ, notre pensée se situe à l'intérieur d'une boîte, boîte constituée de contraintes, d'attentes, de conceptions prédéterminées et de perceptions que nous utilisons lorsque nous pensons à l'intérieur de celle-ci. Le défi, lorsque l'on souhaite trouver de nouvelles idées est de penser à l'extérieur de cette boîte, de s'échapper de celle-ci en modifiant les différents paramètres de ces éléments. On vise à changer ses concepts, perceptions, contraintes, règles; on vise à penser hors des limites habituelles pour obtenir des idées qui n'auraient pu être évoquées si on était resté dans la boîte de la pensée usuelle.

 

L'imaginaire au pouvoir.

 

Il semblerait que l'imaginaire disparaisse de la pensée des adultes, qui pensent souvent que ce dernier est un attribut de l'enfance ou réservé aux écrivains. La vie de ces personnes devient alors conventionnelle et terne, parce que ne sachant plus comment la rêver, ils la calqueront sur celles de leur entourage ou sur la feuille de route que  la société leur propose. 

 

Rappelez à vous les rêves de votre enfance et recommencer dès aujourd'hui à retrouver leurs chemins. Car enfant, il se pourrait bien que vous ayez eut envie de réaliser de plus grandes choses !

En vous souhaitant une créative journée.

 

Retrouvez mes programmes de stages

http://www.lesfleursdelune.org/#!programmes/j4uvn

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Dossier Aromathérapie: Soins du Corps

September 26, 2017

1/10
Please reload

Posts Récents

April 28, 2018

April 20, 2018

September 26, 2017

September 17, 2017

September 7, 2017

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags