La Grande Peur

March 30, 2016

En ces temps de la Grande  Peur collective et sournoise, exaltée par les attentats aveugles et les médias, nous ressentons autour de nous l'épaississement de sa consistance. 

 

Son existence se nourrissant de nos émotions face à la désolation que la violence aveugle et ses explosions engendrent. Comment ne pas avoir peur, quand nous ne savons pas où, quand et comment le prochain épisode psychotique de ces quelques marionnettes se déclenchera?

 

Nourrir des pensées de haine envers ceux qui détruisent impunément la vie des autres, semble être la réponse des politiques. Mais beaucoup moins celle des victimes, qui, bien que cherchant des réponses, n'attisent pas la violence de la rancoeur. Alors, serait-ce là, une des réponses à notre capacité humaine et spirituelle de ne pas fournir à cette pensée collective de la Grande Peur, plus de nous même, en la nourrissant et ainsi créer un égrégore encore plus sournois, qui étendrait ses tentacules énergétiques autour de nos villes et au dessus de nos habitations?

 

Car bien plus que nos modes de vie, ce serait bien plus notre intégrité d'Etre qui ici est visée.  Deviendrons-nous les pourvoyeurs de plus de violence en représailles, en acceptant et appelant à d'autres actes de guerre ou allons-nous réagir comme le Mahatma Gandhi l'a fait en son temps d'autres violences?

 

"La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée."

 

"Vous ne devez pas perdre espoir en l’humanité. L’Humanité est un océan : même si quelques gouttes sont souillées, l’océan ne le devient pas."

 

 

Préserver notre intégrité, c'est ne pas céder à nos émotions et notre empathie. Il ne s'agit pas là de ne rien ressentir, mais après notre recueillement envers ceux qui sont tombés, nous devons retrouver notre intériorité unie à notre force intérieure et nos convictions les plus profondes d'Amour universel. 

 

"Rappelez-vous qu'à travers l'histoire il y eut des tyrans et des meurtriers qui pour un temps, semblèrent invincibles. Mais à la fin, ils sont toujours tombés. Toujours..."

 

Car nos pensées collectives définissant le monde de demain, il est impératif que tous  soient responsables de chacune de nos pensées,  chaque raisonnement (résonnement) et parole exprimée.

 

Nous pouvons nous indigner, mais gardons-nous de nous ériger en Juge et en Ange exterminateur. Cela ne ferait qu'augmenter non seulement le pouvoir de ceux qui veulent nous nuire, mais contribuerait à créer un monde encore plus violent. 

 

"La non-violence est la loi de notre espèce, comme la violence est la loi de la brute. L’esprit somnole chez la brute qui ne connaît pour toute loi que celle de la force physique. La dignité de l’homme exige d’obéir à une loi supérieure : à la force de l’esprit."

 

Cette violence que nous ressentons au plus profond de nous-même soudainement, parce que notre peuple est attaqué, déstabilise notre cohérence intérieure, déchirant les liens plus subtils qui nous relient et donc nous séparent d'avec les autres. C'est le début de réactions en chaînes visant à nous pousser vers l'enfermement, la méfiance, le racisme, l'incompréhension, la violence larvée et le début d'un profond désespoir.  

 

 

Nos âmes bienveillantes nous accompagnent dans la volonté de rester UNE, unies avec nous-mêmes et le collectif ainsi que les capacités Humaines merveilleuses que nous avons tous en nous. La volonté inébranlable de sauvegarder la PAIX et l'harmonie dans nos vies et celles des autres. 

 

"Le pouvoir fondé sur l'amour est mille fois plus efficace et plus durable que celui qui émane de la peur du châtiment."

 

Toutes les citations dans ce texte sont du Mahatma Gandhi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Dossier Aromathérapie: Soins du Corps

September 26, 2017

1/10
Please reload

Posts Récents

April 28, 2018

April 20, 2018

September 26, 2017

September 17, 2017

September 7, 2017

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags