Sa richesse culturelle:

l'individu et la société.

 

Influencée par diverses cultures, Essaouira développe une tradition artisanale basée sur la marqueterie du bois de Thuya et réunit de nombreux peintres autodidactes, qui pour certains sont désormais reconnus dans le milieu de l’Art contemporain.

 

Ce sont ses festivals qui lui redonnent ses lettres de noblesses :

Festival de musique Gnaoua, pour le plus connu, mais aussi celui  le Printemps des Alizés, dédié à la musique classique, Festival des Andalousies Atlantiques d’Essaouira , célébrant l’art et le patrimoine arabo-andalou, Le festival « L’Ame de Mogador » à Essaouira , en partenariat avec le Ministère de la Culture ainsi que  Le festival de l’Etrange d'Essaouira et celui de  la Culture Amazighe créé par l’alliance Franco-Marocaine

 

Ce dynamisme culturel est à l'image de ce que chacun d'entre nous devrait vivre au quotidien: une curiosité insatiable, des échanges et des rencontres avec ce qui habituellement fait peur: l'étranger.